Charlie enchaîné

Une revue de presse de Charlie Hebdo et du Canard enchaîné.
Et un peu plus.

Accueil du site > Coin des rédacteurs > Chroniques > Jean saute, Pierre se prépare

Jean saute, Pierre se prépare

jeudi 12 novembre 2009, par Hadi Taibi

Les enfants Sarkozy, fils de leur père le bien nommé Nicolas, se présentent à la chambre d’appel pour s’inscrire au concours du saut à la perche. Le juge-arbitre annonce l’ordre de passage : Jean saute, Pierre se prépare !

Jean Sarkozy, se confond en Jean Galfione, l’espace d’un court moment de jouissance, avant de prendre position sur le sautoir ; il semble avoir préparé son coup à la perfection. Tout est réuni pour permettre à l’apprenti perchiste de s’élancer à la quête de sensations qui le porteraient aux pinacles de la notoriété. Animé de la volonté d’atteindre des hauteurs jamais égalées jusque là dans sa catégorie, et résolument concentré sur les avantages qu’offre la performance projetée, le petit Jean entame sa course.

Les applaudissements fusent, les hués aussi. Nul n’est indifférent, c’est tout le monde qui en parle, à se croire, non plus dans une enceinte sportive, mais carrément dans la défunte émission de chez Thierry Ardisson. Le Tout-Paris retient son souffle, tous veulent voir Jean à l’œuvre ; les uns souhaitent le voir franchir avec succès la barre, les autres souhaitent le voir trébucher.

Les choses sérieuses commencent à peine et voilà déjà qu’elles se compliquent. À mi-parcours, Jean abandonne la partie en simulant un claquage musculaire. En réalité, il venait de réaliser qu’il n’a ni la force des bras pour supporter son propre poids, une fois tout seul dans les airs, ni l’allure, ni la technique qui lui permettent d’avancer sur ses seuls appuis sans une aide étrangère. Même les sponsors qui l’ont utilisé pour leur compagne médiatique le savaient incapable d’une pareille prouesse. Jean sort de la compétition en catimini, exactement comme il y est rentré.

PNG - 20.4 ko
« Le tournoi des princes de l’Élysée »
Dessin de Pétillon (Le Canard enchaîné, 11/11/09)

Pierre est appelé au sautoir. La contre-performance de Jean, son frère cadet, le fait dérouter. Comment éviter un désappointement certain, lorsqu’on sait que les mêmes causes produisent les mêmes effets ? Par contre, ce que l’on ne sait pas, c’est que Pierre, génétiquement obstiné, va surpasser ses appréhensions et faire de son saut un cas unique dans les annales. Il va demander à l’Élysée de lui tendre la perche, de faire jouer leurs appuis, de sauter à sa place. Hip-hop ! Le tour de magie est joué. Le seul effort qui reste à accomplir par Pierre, est qu’il consente à prendre la peine de se présenter au podium pour récupérer le pactole. Pierre rentre dans la compétition en catimini, exactement comme il va y sortir sous peu.

Que la saga des Sarkozy continue !

P.-S.

Photomontage « Jean saute » par Charlie enchaîné à partir de © ansik et © abacapress.com.

Commenter cet article




... | 54 | 57 | 60 | 63 | 66 | 69 | 72 | 75 | 78 |...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette